Loading Barrels - History

Historique du vin de Porto

Les débuts du négoce du vin

La vigne est cultivée au Portugal depuis les temps anciens. Les écrits de Strabon, grand géographe de la Grèce antique, attestent en effet que les habitants du nord-ouest de la Péninsule ibérique buvaient déjà du vin il y a deux mille ans. 

Les Romains, qui arrivent au Portugal au IIe siècle avant JC et s’y installent durant plus d’un demi millénaire, cultivent la vigne et élaborent du vin le long de la rivière Douro, là où le porto se produit de nos jours. Puis vient une période de prospérité, avec la naissance du Royaume du Portugal en 1139 qui favorise les exportations de vin.

Mais l’émergence du porto tel que nous le connaissons aujourd’hui aura lieu beaucoup plus tard, puisqu’il faut attendre la deuxième moitié du XVIIe siècle pour voir les premières expéditions de vins connus sous le nom de « porto ».

En 1386, le traité de Windsor forge d’étroits liens politiques, militaires et commerciaux entre l’Angleterre et le Portugal. Selon les termes du traité, les deux pays s’engagent à garantir des droits équivalents – de résidence et à faire du commerce – à leurs marchands respectifs. Les échanges entre les deux pays prennent ainsi leur envol, conduisant de nombreux marchands anglais à s’installer définitivement au Portugal. Si bien que dès la seconde moitié du XVe siècle une quantité importante de vin portugais est exportée vers les îles britanniques, souvent en échange de la morue salée appelée bacalhau au Portugal.  

En 1654, un traité commercial signé entre l’Angleterre et le Portugal crée de nouvelles opportunités pour les marchands anglais et écossais vivant au Portugal, en leur accordant des privilèges spéciaux et des droits de douanes préférentiels. A l’époque, la ville principale du négoce du vin n’est pas Porto, comme c’est le cas aujourd’hui, mais l’élégante station balnéaire de Viana do Castelo dont l’emplacement sur l’estuaire de la rivière Lima en fait un port naturel d’une sécurité absolue. 

Les marchands anglais importent des denrées telles que la laine et les textiles en coton venant de l’Angleterre, contre des exportations comme des céréales, des fruits, de l’huile et un vin rouge, léger et aigrelet, appelé alors le « red Portugal », produit à proximité dans la région verdoyante du Minho, principalement autour des villes de Melgaço et Monção. 

Historique du vin de Porto plus {+}
Naissance du vin de Porto
La vigne est cultivée au Portugal depuis les temps anciens. Mais l’émergence du porto tel que nous le connaissons aujourd’hui aura lieu beaucoup plus tard, puisqu’il faut attendre la deuxième moitié du XVIIe siècle pour voir les premières expéditions de vins connus sous le nom de « porto ». {+}
Porto Vintage plus {+}
Porto Vintage 1985
Robe soutenue rubis foncée qui commence tout juste à s’épanouir. Nez puissant et complet, se révélant jeune et mûr à la fois, baies pulpeuses, réglisse, nuances de violette. {+}
L’histoire de Taylor’s plus {+}
Depuis 1692
L’épopée Taylor’s débute en 1692 avec l’arrivée au Portugal d’un marchand anglais dénommé Job Bearsley. Depuis sa création, la société n’a jamais quitté le giron familial. {+}
Historique
Taylor's