Scion
C’est en 2008 que David Guimaraens, œnologue chez Taylor, prend connaissance d’un porto rare et ancien, élaboré avant l’arrivée dévastatrice du phylloxera dans la Vallée du Douro au milieu du 19e siècle. Datant d’il y a plus de 150 ans, ce legs précieux appartenait à une famille distinguée du Douro qui l’avait conservé, de génération en génération, dans les chais du village de Prezegueda dans la Vallée du Corgo. Toute tentative de convaincre les propriétaires de s’en séparer avait été en vain.

En 2009, le dernier descendant direct de cette famille meurt sans laisser d’enfant. Ses héritiers, qui ne sont pas tous membres de la famille, décident de vendre deux fûts de ce vin unique et intemporel. La Maison Taylor s’en procurent quelques échantillons et, chose étonnante pour un vin de cet âge, constate que non seulement il est sans défaut mais en outre d’une qualité superbe. Aussi, se porte-t-elle acquéreur des deux fûts, qui sont entreposés dans les chais de la Maison à Vila Nova de Gaia le 13 janvier 2010.

Logiquement, un porto ayant connu un tel vieillissement devrait être incorporé à la réserve de vieux portos Tawny sélectionnés par Taylor pour l’assemblage de son Tawny 40 ans d’âge. Cependant, vu la qualité exceptionnelle de ce vin pétri d’histoire, Adrian Bridge, directeur général de Taylor, décide plutôt de le proposer comme pièce unique de collection. C’est ainsi qu’en automne 2010, Taylor lance une série très limitée de l’inestimable « Scion », un des portos Tawny les plus anciens et les plus rares jamais mis sur le marché. L’un des seuls vins, tous terroirs confondus, à avoir défié le phylloxéra pour parvenir jusqu’à nous en parfait état.


Revendeurs Principaux
Notes de dégustation


plus {+}
Une auréole d’ambre clair, ornée de subtils reflets verdâtres, entoure un cœur d’acajou soutenu. D’un bouquet capiteux, le vin enveloppe le nez d’une fusion sublime d’arômes opulents et voluptueux. Des effluves riches et opaques de figues et de mélasse se laissent superposer par des notes complexes de torréfaction, de feuille de cigare, de poivre noir et de cèdre, elles mêmes relayées par des nuances noisettées et une présence discrète de beau boisé. Fabuleuse quintessenc...
Notes de dégustation
Une auréole d’ambre clair, ornée de subtils reflets verdâtres, entoure un cœur d’acajou soutenu. D’un bouquet capiteux, le vin enveloppe le nez d’une fusion sublime d’arômes opulents et voluptueux. Des effluves riches et opaques de figues et de mélasse se laissent superposer par des notes complexes de torréfaction, de feuille de cigare, de poivre noir et de cèdre, elles mêmes relayées par des nuances noisettées et une présence discrète de beau boisé. Fabuleuse quintessence d’un vin concentré à l’extrême, la bouche s’enrobe d’une matière succulente et somptueuse entrelacée d’une acidité ciselée et vive. Des saveurs rondes et riches d’une intensité incroyable perdurent à l’infini en finale. Ce vin résonne dans le monde du vin comme une voix stentorienne venue du fond des âges dans un langage depuis longtemps oublié.
Porto Vintage plus {+}
Porto Vintage 1977
Belle robe rouge prune brillante. Nez frais, au fruité net et parsemé de petites notes florales. {+}
Taylor's